Ituri-Biakato : Le taux élevé des décès des femmes par Ebola énerve la population

Ituri-Biakato : Le taux élevé des décès des femmes par Ebola énerve la population

Il y a 2 mois Non Par La Rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 8 avril 2019)-Elles étaient nombreuses tôt ce lundi dans les rues de Biakato en Ituri. Elles, ce sont les femmes de ce coin du pays qui ont marché ce matin pour dénoncer les morts des femmes par Ebola. Elles ont interpellé le chef de la chefferie de BABILA BABOMBI ce lundi pour exprimer leurs indignations.

Pendant ce temps, la nuit de dimanche à lundi, la maison du chef de la chefferie SELEMANI MBIDA a été incendiée par des personnes non identifiées. C’est la troisième attaque après celle qui a ciblée le pont sur la nationale numéro 44 et la base de Médecin sans frontières à l’espace de quatres Jours.

La rencontre entre les femmes en colère et le chef de la chefferie s’est terminée en queue de poisson. Les femmes sont allées mettre en garde tous les chefs de quartiers de l’agglomération de BIAKATO qui ont promis de continuer à collaborer avec l’équipe de riposte contre Ebola.

 

 

DÉPÊCHE.CD