Dossier Franck Diongo : Me Nico Mayengele dénonce un plan de nuisance en l’encontre de cet élu 

Dossier Franck Diongo : Me Nico Mayengele dénonce un plan de nuisance en l’encontre de cet élu 

septembre 1, 2017 Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 1 Septembre 2017)-Le Député National Franck Diongo Shamba a été ramené à la prison centrale de Makala alors que les médecins n’avaient pas fini de le soigner. C’est hier, jeudi 31 Août 2017 en pleine journée que les éléments de la police ont atterri au CMK pour sortir Franck Diongo et le ramené à l’hôpital. Réagissant ce qu’il qualifie d’abomination, Me Nico Mayengele n’a pas pu garder sa langue en sa poche.

Pour le Secrétaire Général du Mouvement Lumumbiste Progressiste, l’explication de cet acte est clair : le pouvoir veut mettre fin à la vie physique de Franck Diongo. « Franck Diongo a été ramené manu militari dans sa cellule après 10 jours d’absence et la chambre avait de poussière. Aussitôt arrivé, l’élu du peuple n’a pas cesser de tousser car sa chambre n’était pas désinfectée. Dieu seul sait que ce qu’ils ont fait de sa chambre », a-t-il dénoncé. Dans le même ordre d’idée, Me Nico Mayengele trouve curieux que sur ordre du Directeur de la prison, les avocats de Franck Diongo n’ont pas eu accès à la prison. « Pourquoi lui priver des visites alors qu’il en a le droit. En plus les membres du Mouvement Lumumbiste Progressiste, eux aussi n’ont pas eu accès. Nous allons tenir pour responsable le pouvoir de Kinshasa si quelque chose arrivait à l’Honorable Franck Diongo », a-t-il menacé.

Il sied de rappeler que Franck Diongo est incarcéré à la prison centrale de Makala depuis le mois de décembre 2016. Il est condamné à 5 ans de prison de ferme. Condamnation que son parti rejette en bloc.

DEPECHE.CD