COP 23: la question de financement préoccupe les ministres de l’Environnement de l’Afrique centrale

COP 23: la question de financement préoccupe les ministres de l’Environnement de l’Afrique centrale

Il y a 5 mois Non Par La rédaction
Vous avez aimé ? Partagez !

(Kinshasa, le 14 Novembre 2017)- L’épineux problème de financement préoccupe les ministres de l’Environnement de la Commission des Forêts de l Afrique Centrale (COMIFAC). C’est ce qui a justifié la réunion de ce mardi soir dans la salle Addis-Abeba à Bula Zone, a Bonn en Allemagne.

La réunion a permis aux dirigeants membres de la COMIFAC d’harmoniser leurs vues au sujet des travaux executés jusqu’ici par les experts et la question de financement de leurs pays.

En ce qui concerne les différents projets du Fonds Vert pour le Climat, seuls 11 ont été approuvés pour l’Afrique Centrale. Soit équivalent de 392 millions de dollars américains.

Notez que la COMIFAC regroupe 11 pays à savoir : la Gambie, le Burundi, le Cameroun, la RCA, la Guinée Équatoriale, le Gabon, le Sao Tome Principe, le Tchad, le Rwanda et la RDC.

DÉPÊCHE.CD